Qui est l'ADN?

De Wiki des ADN
Aller à la navigation Aller à la recherche

Le Réseau ADN a été mis en place par le ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCC), le Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) en 2019. Il s’agit de la Mesure 120 du Plan culturel numérique du Québec – Mettre sur pied et animer un réseau d’agents de développement culturel numérique (ADN).

Ainsi, des ADN ont été déployés au service d’organisations nationales, régionales ou sectorielles. Certains ADN ont aussi été mutualisés afin de servir plus d’un organisme.

Il s’agit d’un nouveau métier qui s’est depuis construit avec la pratique au fil des ans. Leur mandat initial comprenait 4 axes. Ce wiki témoigne de la façon dont leur rôle a évolué depuis. Une page est consacrée à son évolution : L'évolution du rôle d'ADN.

Au quotidien[modifier | modifier le wikicode]

Les ADN sont le cœur et les poumons du Réseau ADN. Par leur mandat, ils le nourrissent ; le Réseau évolue avec eux à leur rythme.

Les ADN sont des agents de changement dans leur milieu et leur pratique prend différents visages en fonction des réalités de leur organisme d’accueil. Cependant, ils contribuent tous à la communauté de pratique, qui est une communauté active et engagée pour la transformation numérique du secteur culturel.

Le processus de transformation numérique du secteur culturel se poursuit. Il est possible de tabler sur les acquis des dernières années grâce à l’apport des ADN.

L’ADN n’est pas...[modifier | modifier le wikicode]

  • Le ou la directeur/trice de l’organisme.
  • Un/une gestionnaire des communications générales de l’organisme.
  • Un/une gestionnaire de site Web et/ou des médias sociaux.
  • Un/une travailleur à demi temps (moins de 28 h/semaine), un travailleur externe ou un consultant.
  • Un/une chargé/e de projet à temps plein.

Et si on expliquait le rôle de l'ADN en une phrase?[modifier | modifier le wikicode]

  • G.O. qui aide le milieu culturel à passer au XXIe siècle.
  • Traducteur et vulgarisateur du numérique.
  • Accompagner et soutenir le milieu culturel dans sa transformation numérique via des activités de formation, l’adoption de bonnes pratiques et la création d'initiatives qui répondent à leurs enjeux.
  • Nous accompagnons nos milieux dans l’appropriation des technologies numériques.
  • Nous participons à la transformation du milieu culturel vers et pour le numérique.
  • Nous travaillons dans un réseau pionnier à travers la province, région et secteur culturel, qui lie et facilite le monde culturel et le monde du numérique.
  • Nous faisons des ponts entre nous et entre les secteurs.